Merci de patienter...

L'HISTOIRE DU PARC

L'HISTOIRE DU PARC

C’est en 1971 que Pierre et Eliane Thivillon ont décidé de créer un parc zoologique. Alors horticulteurs au village de Saint Martin la Plaine, ils recueillaient les animaux sauvages blessés retrouvés par les habitants. Devant le nombre de plus en plus important d’animaux ainsi soignés, l’idée du parc fit son chemin et devint réalité : le 23 juillet 1972, l’Espace Zoologique ouvrait ses portes.

Les premiers animaux présentés provenaient de la faune locale : des renards, des blaireaux, des pies… La colline hébergeant le parc était nue de végétation et les structures de taille réduite. Petit à petit, après de nombreuses années de travail, le parc et sa colline ont profondément changé. La végétation gagna du terrain et se transforma d’une colline pelée en un jardin luxuriant : araucarias, phœnix, bougainvilliers, néfliers du japon, bambous géants…

Le premier gorille fut Alexis. En dépit de la CITES (Convention de Washington) qui peine à se faire appliquer les premières années, Alexis fut ramené illégalement du Congo par des particuliers puis confié au parc en 1974.
Platon, la figure emblématique du parc jusqu'à sa disparition en 2008, fut lui aussi confié au parc par des particuliers en 1976.


De par leur intelligence, leurs aptitudes et leur grande variété, les primates ont vite pris une place important au sein du parc dès les années 1980. Du côté des structures pour les animaux, les cages ont été remplacées par des enclos.

Digit est aujourd'hui la gorille femelle la plus connue du parc. Une histoire unique qui a débuté lorsque sa mère ne l'a pas nourri après sa naissance. Ne pouvant se résoudre à l'abandonner à son sort, Pierre et Eliane Thivillon l'on alors élevé au biberon. Elle grandit auprès d'eux pendant près de 18 ans.

Aujourd’hui, l’Espace Zoologique se développe encore et toujours, agrandissant les enclos, aménageant l’espace, agrémentant les allées de nouvelles plantes, reproduisant de plus en plus d’espèces tout en oeuvrant pour la protection des animaux sauvages grâce à l'association Tonga Terre d'Accueil, un refuge pour animaux sauvages saisis ou abandonnés. Les locaux de l'association sont situés près du parc mais ne sont pas ouverts au public.

Le parc loge de nombreux animaux issus de sauvetages de l'association, c'est pourquoi nous invitons chaque visiteur a respecter les animaux lors de leur visite.

L'ESPACE ZOOLOGIQUE EN VIDÉOS


LA PASSION D'UNE VIE POUR PIERRE THIVILLON

2018 : 10 ANS DÉJÀ QUE PLATON DISPARU

DIGIT ET LES GORILLES

LES PRIMATES

Depuis la création du parc, les primates, et particulièrement les gorilles et les chimpanzés, sont le coeur de l'Espace Zoologique.